F Nous contacter

0

Documents : Multi angle  Conférences Vidéo | enregistrements trouvés : 661

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

Outreach

Depuis une décennie environ, les éléphants de mer sont régulièrement utilisés comme échantillonneurs de l'Océan Austral au point que les données récoltées par ces animaux représentent aujourd'hui la majorité des données océanographiques disponibles pour les hautes latitudes. Les scientifiques profitent de leur comportements migratoires et alimentaires pour équiper les animaux de balises miniatures qui permettent d'échantillonner, à chacune de leur plongée, un ensemble de variables physico-chimiques (salinité, température, oxygène, ...). Outre les informations récoltées sur la biologie de l'animal (comportement alimentaire, zone privilégiée de pêche), les données échantillonnées permettent de reconstituer en 3D les structures océaniques traversées par ces animaux. Cependant, la complexité de ces données, tant du point de vue de leur structure spatiale que temporelle, implique l'utilisation de méthodes mathématiques permettant une reconstitution fiable de ces structures. Au travers d'une promenade dans les zones antarctiques, nous aborderons dans cet exposé, différentes démarches scientifiques permettant de guider le choix d'outils mathématiques pour l'analyse de données récoltées par des animaux. Depuis une décennie environ, les éléphants de mer sont régulièrement utilisés comme échantillonneurs de l'Océan Austral au point que les données récoltées par ces animaux représentent aujourd'hui la majorité des données océanographiques disponibles pour les hautes latitudes. Les scientifiques profitent de leur comportements migratoires et alimentaires pour équiper les animaux de balises miniatures qui permettent d'échantillonner, à chacune de ...

00A06 ; 00A08 ; 92-XX

... Lire [+]

y

Outreach

Quel rapport entre la forme d'un chou-fleur des côtes de Bretagne, des vaisseaux sanguins et les structures fractales ?
Quel rapport entre une maladie génétique et un fichier de musique mp3 ?
Quel rapport entre des dessins faits par Léonard de Vinci et les lois mathématiques gouvernant la forme des plantes ou la reproduction des lapins ?
Quel rapport entre la forme de la terre, le GPS de ma voiture et un vieux puits d'Egypte ?
Pourquoi les météorologues sont capables de prédire une hausse du niveau des océans dans 100 ans mais incapables de prévoir s'il va pleuvoir dans 15 jours ?
Quel rapport entre le cerveau humain et le cerveau d'un ordinateur ?
Nous répondrons à toutes ces questions via des mathématiques simples et élégantes, accessibles à tous.
Quel rapport entre la forme d'un chou-fleur des côtes de Bretagne, des vaisseaux sanguins et les structures fractales ?
Quel rapport entre une maladie génétique et un fichier de musique mp3 ?
Quel rapport entre des dessins faits par Léonard de Vinci et les lois mathématiques gouvernant la forme des plantes ou la reproduction des lapins ?
Quel rapport entre la forme de la terre, le GPS de ma voiture et un vieux puits d'Egypte ?
Pourquoi les ...

00A06 ; 00A08 ; 68-XX ; 92-XX

... Lire [+]

y

Outreach

Microparasites (virus, bactéries, protozoaires ...) et macroparasites (métazoaires : helminthes, arthropodes...) sont omniprésents dans les écosystèmes terrestres et marins. Le nombre total d'espèces parasites sur la planète est supérieur à celui des espèces libres qu'ils colonisent, temporairement ou non, au point que ces organismes interfèrent à toutes les échelles d'organisation du vivant. Les pathologies qu'ils peuvent parfois engendrer sont dépendantes de conditions particulières, soit liées à leur propre virulence, soit à un ensemble de facteurs environnementaux. Dans ce contexte, les modèles mathématiques constituent des outils précieux en épidémiologie, permettant de mieux comprendre les modalités de leur propagation dans les populations d'hôtes. Aborder les stratégies démographiques des micro ou des macroparasites implique des approches mathématiques différentes. Le développement de ces modèles ouvre des perspectives intéressantes pour décrire, analyser et même prévoir les comportements démographiques de ces systèmes couplés. En milieu marin, les macroparasites peuvent aussi poser des problèmes de santé à leurs hôtes quand les équilibres de différentes natures sont déplacés, avec ou sans l'intervention de l'homme (espace protégé, pêche, aquaculture...). En prenant l'exemple de parasites de Poissons téléostéens, l'accent sera mis sur la complexité des processus biologiques en cause, et son intégration dans des modèles mathématiques.

Microparasites (virus, bactéries, protozoaires ...) et macroparasites (métazoaires : helminthes, arthropodes...) sont omniprésents dans les écosystèmes terrestres et marins. Le nombre total d'espèces parasites sur la planète est supérieur à celui des espèces libres qu'ils colonisent, temporairement ou non, au point que ces organismes interfèrent à toutes les échelles d'organisation du vivant. Les pathologies qu'ils peuvent parfois engendrer sont ...

00A06 ; 00A08 ; 92-XX

... Lire [+]

y

Outreach

Lorsque l'on évoque Darwin et la théorie de l'évolution, on ne pense pas aux mathématiques. Pourtant dès que l'on s'intéresse aux mécanismes de la sélection naturelle, au hasard de la reproduction et au rôle des mutations, il est indispensable de les utiliser.
Après une introduction historique aux idées de Darwin sur l'évolution des espèces, nous expliquons l'impact de sa théorie et de ses réflexions sur la communauté scientifique et l'influence qu'il a eue sur la modélisation mathématique des dynamiques de population ou de la génétique des populations. Nous développons quelques exemples d'objets mathématiques, tels les processus de branchement, qui permettent de prédire le futur d'une population (son extinction, sa diversité...) ou au contraire d'en connaître le passé biologique (l'ancêtre commun d'un groupe d'individus par exemple). L'introduction du hasard dans la modélisation des questions liées à la biodiversité et à l'évolution est fondamentale. Elle permet de prendre en compte les variabilités individuelles et de mieux comprendre l'impact des facteurs écologiques et génétiques sur l'évolution des espèces.
Ces idées seront illustrées par des exemples issus de travaux récents développés entre mathématiciens et biologistes.
Lorsque l'on évoque Darwin et la théorie de l'évolution, on ne pense pas aux mathématiques. Pourtant dès que l'on s'intéresse aux mécanismes de la sélection naturelle, au hasard de la reproduction et au rôle des mutations, il est indispensable de les utiliser.
Après une introduction historique aux idées de Darwin sur l'évolution des espèces, nous expliquons l'impact de sa théorie et de ses réflexions sur la communauté scientifique et l'influence ...

00A06 ; 00A08 ; 92-XX

... Lire [+]

y

Outreach

L'écologie est une discipline quantitative dans laquelle les mathématiques sont présentes sous différentes formes depuis très longtemps. En conséquence, l'arrivée massive d'ordinateurs de plus en plus puissants dans les laboratoires dans les dernières décennies, a conduit à une explosion de la modélisation dans ce domaine, sous forme de calculs numériques mais également par l'analyse mathématique de modèles relativement simples. Cette croissance importante de l'activité de modélisation mathématique a été accompagnée par une augmentation de la complexité des modèles d'écologie qui tentent d'intégrer la plus grosse quantité de processus connus possible. Parallèlement, les moyens d'expérimentations et d'observation du milieu naturel n'ont pas cessé de s'améliorer, produisant ainsi des bases de données de plus en plus complètes dans la description du fonctionnement des écosystèmes. Paradoxalement, la formulation de base des processus utilisée dans les modèles complexes est toujours la même et fondée sur des expérimentations réalisées dans des conditions homogènes de laboratoire au cours du XXème siècle. Nous posons la question de l'intérêt d'une description adéquate d'un écosystème pour comprendre ses réponses à différentes perturbations. Une approche consiste à utiliser des formulations mécanistes des processus, c'est à dire des formulations fondées sur des détails expliquant la cause de la réalisation des processus, plutôt que des formulations empiriques acquises dans des conditions différentes du milieu dans lequel on les applique. Cette prise en compte des mécanismes induit encore un surcroit de complexité. Les mathématiques fournissent un ensemble d'idées et de méthodes permettant tout d'abord de produire des formulations adaptées à la prise en compte des mécanismes et également d'aborder cette complexité des modèles écosystémiques, voire dans certains cas de la réduire. Nous illustrerons cette démarche à travers des exemples d'applications variés. L'écologie est une discipline quantitative dans laquelle les mathématiques sont présentes sous différentes formes depuis très longtemps. En conséquence, l'arrivée massive d'ordinateurs de plus en plus puissants dans les laboratoires dans les dernières décennies, a conduit à une explosion de la modélisation dans ce domaine, sous forme de calculs numériques mais également par l'analyse mathématique de modèles relativement simples. Cette croissance ...

34E13 ; 34E15 ; 34E20 ; 92D25 ; 92D40

... Lire [+]

y

Outreach

dynamique adaptative - évolution

00A06 ; 92D15

... Lire [+]

y

Outreach

déchets radioactifs - modélisation mathématique

00A06 ; 93A30

... Lire [+]

y

Outreach

Il y a cent ans, Sir Ronald Ross tentait de convaincre ses collègues médecins que l'épidémiologie doit être étudiée avec l'aide des mathématiques. Le but de cet exposé est d'expliquer pourquoi les mathématiques sont essentielles pour combattre les épidémies, et de donner quelques indications sur les avancées récentes de la modélisation mathématique en épidémiologie. Il y a cent ans, Sir Ronald Ross tentait de convaincre ses collègues médecins que l'épidémiologie doit être étudiée avec l'aide des mathématiques. Le but de cet exposé est d'expliquer pourquoi les mathématiques sont essentielles pour combattre les épidémies, et de donner quelques indications sur les avancées récentes de la modélisation mathématique en épidémiologie.

00A06 ; 00A08 ; 92C60 ; 92D30

... Lire [+]

y

Research talks

... Lire [+]

y

Research talks

... Lire [+]

y

Research talks

The purpose of this presentation is to describe the basic phenomenology of the Rayleigh-Taylor instability, from its early linear phase to its late turbulent and self-similar regime. Simple experiments are performed to illustrate this phenomenology.
fluid mechanics - Rayleigh-Taylor instability - turbulence

76E17 ; 76F25 ; 76F45

... Lire [+]

y

Research talks

We completely describe the weak closure of the powers of the Koopman operator associated to Chacon's classical automorphism. We show that weak limits of these powers are the ortho-projector to constants and an explicit family of polynomials. As a consequence, we answer negatively the question of alpha-weak mixing for Chacon's automorphism.
Chacon's automorphism - Koopman operator - weak limit - alpha-weak mixing

37A05

... Lire [+]

y

Research talks

Electricity producers have to plan their delivery. If their effective delivery does not match the planed one, they have to pay financial penalties. Due to the stochastic nature of their production, renewable energy producers are more exposed to those penalties. We study here the use of a storage device. This device allows to store and release energy. We begin by introducing our production and storage model in continuous time. With this modelization, we obtain an optimal stochastic control problem. Then we describe a numerical method to approximate the maximal expected gain of the producer and the corresponding storage/release strategy. Electricity producers have to plan their delivery. If their effective delivery does not match the planed one, they have to pay financial penalties. Due to the stochastic nature of their production, renewable energy producers are more exposed to those penalties. We study here the use of a storage device. This device allows to store and release energy. We begin by introducing our production and storage model in continuous time. With this ...

... Lire [+]

y

Research talks

On introduira la logique modale épistémique avec des exemples (enfants sales, etc.). On abordera la notion de logique modale et de structure de Kripke. On évoquera le problème de satisfiabilité et la méthode de tableau. Ensuite, nous verrons comment mettre à jour un modèle de Kripke. Nous verrons d'abord les annonces publiques. Puis nous verrons comment modéliser quelques actes de communications à l'aide des modèles d'actions. Une démonstration des enfants sales et du puzzle des prisonniers avec des "agents intelligents" sera présentée. On introduira la logique modale épistémique avec des exemples (enfants sales, etc.). On abordera la notion de logique modale et de structure de Kripke. On évoquera le problème de satisfiabilité et la méthode de tableau. Ensuite, nous verrons comment mettre à jour un modèle de Kripke. Nous verrons d'abord les annonces publiques. Puis nous verrons comment modéliser quelques actes de communications à l'aide des modèles d'actions. Une démonstration ...

... Lire [+]

y

Research talks

60G05 ; 60J10

... Lire [+]

y

Research talks

Approximation methods and probabilistic algorithms are two important ways to obtain efficient algorithms giving approximate solutions to hard problems. We give some examples from optimization, counting and verification problems. Property testing is also a very efficient method to approximate verification problems.
complexity - difficult problem - approximation - probabilistic approximation schemes - optimization - counting
verification - property testing
Approximation methods and probabilistic algorithms are two important ways to obtain efficient algorithms giving approximate solutions to hard problems. We give some examples from optimization, counting and verification problems. Property testing is also a very efficient method to approximate verification problems.
complexity - difficult problem - approximation - probabilistic approximation schemes - optimization - counting
verification - ...

68Q15 ; 68Q17 ; 68Q19 ; 68W20 ; 68W25

... Lire [+]

y

Research talks

68P15

... Lire [+]

y

Research schools

L'objectif de ce mini-cours est de présenter de la façon la plus élémentaire possible la convergence faible locale des graphes introduite par Benjamini et Schramm en 2001 et développée par Aldous et Steele (2004), Aldous et Lyons (2007). Nous montrerons comment cette notion peut être utilisée dans des dénombrements asymptotiques et dans des problèmes d'optimisation combinatoire.

05C80 ; 60C05

... Lire [+]

y

Research schools

Le but du mini-cours sera de faire un cours introductif à différentes méthodes énumeratives à travers l'exemple des pavages par dominos du diamant aztèque. On essaiera de voir les fonctions (super)-symétriques, les moments de polynômes bi-orthogonaux, les évaluations de determinants, les algorithmes de génération...

05A15 ; 33C45

... Lire [+]

y

Research schools

Le but du mini-cours sera de faire un cours introductif à différentes méthodes énumeratives à travers l'exemple des pavages par dominos du diamant aztèque. On essaiera de voir les fonctions (super)-symétriques, les moments de polynômes bi-orthogonaux, les évaluations de determinants, les algorithmes de génération...

05A15 ; 33C45

... Lire [+]

Ressources Electroniques

Books & Print journals

Recherche avancée


0
Z