m

F Nous contacter

0

Documents  Salvy, Bruno | enregistrements trouvés : 11

O
     

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Research schools;Probability and Statistics

Les processus de fragmentation sont des modèles aléatoires pour décrire l’évolution d’objets (particules, masses) sujets à des fragmentations successives au cours du temps. L’étude de tels modèles remonte à Kolmogorov, en 1941, et ils ont depuis fait l’objet de nombreuses recherches. Ceci s’explique à la fois par de multiples motivations (le champs d’applications est vaste : biologie et génétique des populations, formation de planètes, polymérisation, aérosols, industrie minière, informatique, etc.) et par la mise en place de modèles mathématiques riches et liés à d’autres domaines bien développés en Probabilités, comme les marches aléatoires branchantes, les processus de Lévy et les arbres aléatoires. L’objet de ce mini-cours est de présenter les processus de fragmentation auto-similaires, tels qu’introduits par Bertoin au début des années 2000s. Ce sont des processus markoviens, dont la dynamique est caractérisée par une propriété de branchement (différents objets évoluent indépendamment) et une propriété d’auto-similarité (un objet se fragmente à un taux proportionnel à une certaine puissance fixée de sa masse). Nous discuterons la construction de ces processus (qui incluent des modèles avec fragmentations spontanées, plus délicats à construire) et ferons un tour d’horizon de leurs principales propriétés. Les processus de fragmentation sont des modèles aléatoires pour décrire l’évolution d’objets (particules, masses) sujets à des fragmentations successives au cours du temps. L’étude de tels modèles remonte à Kolmogorov, en 1941, et ils ont depuis fait l’objet de nombreuses recherches. Ceci s’explique à la fois par de multiples motivations (le champs d’applications est vaste : biologie et génétique des populations, formation de planètes, ...

60G18 ; 60J25 ; 60J85

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Research talks

Markov chain Monte Carlo methods have become ubiquitous across science and engineering to model dynamics and explore large combinatorial sets. Over the last 20 years there have been tremendous advances in the design and analysis of efficient sampling algorithms for this purpose. One of the striking discoveries has been the realization that many natural Markov chains undergo phase transitions, whereby they abruptly change from being efficient to inefficient as some parameter of the system is modified. Generating functions can offer an alternative approach to sampling and they play a role in showing when certain Markov chains are efficient or not. We will explore the interplay between Markov chains, generating functions, and phase transitions for a variety of combinatorial problems, including graded posets, Boltzmann sampling, and 3-colorings on $Z^{2}$. Markov chain Monte Carlo methods have become ubiquitous across science and engineering to model dynamics and explore large combinatorial sets. Over the last 20 years there have been tremendous advances in the design and analysis of efficient sampling algorithms for this purpose. One of the striking discoveries has been the realization that many natural Markov chains undergo phase transitions, whereby they abruptly change from being efficient to ...

60C05 ; 68R05 ; 60J20

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Research schools;Probability and Statistics

Les processus de fragmentation sont des modèles aléatoires pour décrire l’évolution d’objets (particules, masses) sujets à des fragmentations successives au cours du temps. L’étude de tels modèles remonte à Kolmogorov, en 1941, et ils ont depuis fait l’objet de nombreuses recherches. Ceci s’explique à la fois par de multiples motivations (le champs d’applications est vaste : biologie et génétique des populations, formation de planètes, polymérisation, aérosols, industrie minière, informatique, etc.) et par la mise en place de modèles mathématiques riches et liés à d’autres domaines bien développés en Probabilités, comme les marches aléatoires branchantes, les processus de Lévy et les arbres aléatoires. L’objet de ce mini-cours est de présenter les processus de fragmentation auto-similaires, tels qu’introduits par Bertoin au début des années 2000s. Ce sont des processus markoviens, dont la dynamique est caractérisée par une propriété de branchement (différents objets évoluent indépendamment) et une propriété d’auto-similarité (un objet se fragmente à un taux proportionnel à une certaine puissance fixée de sa masse). Nous discuterons la construction de ces processus (qui incluent des modèles avec fragmentations spontanées, plus délicats à construire) et ferons un tour d’horizon de leurs principales propriétés. Les processus de fragmentation sont des modèles aléatoires pour décrire l’évolution d’objets (particules, masses) sujets à des fragmentations successives au cours du temps. L’étude de tels modèles remonte à Kolmogorov, en 1941, et ils ont depuis fait l’objet de nombreuses recherches. Ceci s’explique à la fois par de multiples motivations (le champs d’applications est vaste : biologie et génétique des populations, formation de planètes, ...

60G18 ; 60J25 ; 60J85

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Research schools;Probability and Statistics

Les chaînes de Markov à mémoire de longueur variable constituent une classe de sources probabilistes. Il sera question dans cet exposé d’existence et unicité de mesure invariante pour une collection d’exemples de chaînes. Nous nous intéresserons également au comportement asymptotique d’une marche aléatoire dont les longueurs de sauts ne sont pas forcément intégrables. Les lois de sauts dépendent partiellement du passé de la trajectoire. Plus précisément, la probabilité de monter ou de descendre dépend du temps passé dans la direction dans laquelle le marcheur est en train d’avancer. Un critère de récurrence/transience s’exprimant en fonction des paramètres du modèle sera énoncé. Suivront plusieurs exemples illustrant le caractère instable du type de la marche lorsqu’on perturbe légèrement les paramètres.
Les travaux décrits dans cet exposé ont été faits en collaboration avec B. Chauvin, F. Paccaut et N. Pouyanne ou B. de Loynes, A. Le Ny et Y. Offret.
Les chaînes de Markov à mémoire de longueur variable constituent une classe de sources probabilistes. Il sera question dans cet exposé d’existence et unicité de mesure invariante pour une collection d’exemples de chaînes. Nous nous intéresserons également au comportement asymptotique d’une marche aléatoire dont les longueurs de sauts ne sont pas forcément intégrables. Les lois de sauts dépendent partiellement du passé de la trajectoire. Plus ...

60J10 ; 60J27 ; 60F05 ; 60K15

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Research schools;Algebraic and Complex Geometry;Probability and Statistics

Après avoir expliqué la notion de Z-invariance pour les modèles de mécanique statistique, nous introduisons une famille à un paramètre (dépendant du module elliptique) de Laplaciens massiques Z-invariants définis sur les graphes isoradiaux. Nous démontrons une formule explicite pour son inverse, la fonction de Green massique, qui a la propriété remarquable de ne dépendre que de la géométrie locale du graphe. Nous expliquerons les conséquences de ce résultat pour le modèle des forêts couvrantes, en particulier la preuve d’une transition de phase d’ordre 2 avec le modèle des arbre couvrants critiques sur les graphes isoradiaux, introduit par Kenyon. Finalement, nous considérons la courbe spectrale de ce Laplacien massique et montrons qu’il s’agit d’une courbe de Harnack de genre 1.
Il s’agit d’un travail en collaboration avec Cédric Boutillier et Kilian Raschel.
Après avoir expliqué la notion de Z-invariance pour les modèles de mécanique statistique, nous introduisons une famille à un paramètre (dépendant du module elliptique) de Laplaciens massiques Z-invariants définis sur les graphes isoradiaux. Nous démontrons une formule explicite pour son inverse, la fonction de Green massique, qui a la propriété remarquable de ne dépendre que de la géométrie locale du graphe. Nous expliquerons les conséquences de ...

82B20 ; 82B23 ; 82B41 ; 14H52 ; 14H70

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Research schools;Combinatorics;Probability and Statistics

Les chemins du plan confinés dans un quadrant, ou plus généralement dans un cône convexe, ont été beaucoup étudiés ces dernières années, et ont donné lieu à de jolis résultats. Le plus remarquable dit que, pour les chemins à petits pas, la série génératrice est différentiellement finie si et seulement si un certain groupe de transformations rationnelles, construit à partir des pas autorisés, est fini. Les méthodes employées, allant de l’algèbre élémentaire sur les séries formelles à l’analyse complexe, en passant, entre autres, par le calcul formel, sont variées, ce qui participe au charme du sujet. Mais quid des chemins dans un cône non convexe, et, typiquement, des chemins évitant un quadrant ? On étudiera les deux cas les plus naturels (pas NSEO, quadrant négatif ou quadrant Ouest interdit), en esquissant avec optimisme ce que pourrait être une classification pour ce problème. Les chemins du plan confinés dans un quadrant, ou plus généralement dans un cône convexe, ont été beaucoup étudiés ces dernières années, et ont donné lieu à de jolis résultats. Le plus remarquable dit que, pour les chemins à petits pas, la série génératrice est différentiellement finie si et seulement si un certain groupe de transformations rationnelles, construit à partir des pas autorisés, est fini. Les méthodes employées, allant de l’algèbre ...

82B20 ; 05A15

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Research talks

Classifying lattice walks in restricted lattices is an important problem in enumerative combinatorics. Recently, computer algebra has been used to explore and to solve a number of difficult questions related to lattice walks. We give an overview of recent results on structural properties and explicit formulas for generating functions of walks in the quarter plane, with an emphasis on the algorithmic methodology.

05A15 ; 14N10 ; 33F10 ; 68W30

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Research talks

We study the contact process in the regime of small infection rates on scale-free networks evolving by stationary dynamics. A parameter allows us to interpolate between slow (static) and fast (mean-field) network dynamics. For two paradigmatic classes of networks we investigate transitions between phases of fast and slow extinction and in the latter case we analyse the density of infected vertices in the metastable state.
The talk is based on joint work with Emmanuel Jacob (ENS Lyon) and Amitai Linker (Universidad de Chile).
We study the contact process in the regime of small infection rates on scale-free networks evolving by stationary dynamics. A parameter allows us to interpolate between slow (static) and fast (mean-field) network dynamics. For two paradigmatic classes of networks we investigate transitions between phases of fast and slow extinction and in the latter case we analyse the density of infected vertices in the metastable state.
The talk is based on ...

05C82 ; 82C22

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Research talks

Let $X_{n}$ be an ensemble of combinatorial structures of size $N$, equipped with a measure. Consider the algorithmic problem of exactly sampling from this measure. When this ensemble has a ‘combinatorial specification, the celebrated Boltzmann sampling algorithm allows to solve this problem with a complexity which is, typically, of order $N(3/2)$. Here, a factor $N$ is inherent to the problem, and implied by the Shannon bound on the average number of required random bits, while the extra factor $N$. Let $X_{n}$ be an ensemble of combinatorial structures of size $N$, equipped with a measure. Consider the algorithmic problem of exactly sampling from this measure. When this ensemble has a ‘combinatorial specification, the celebrated Boltzmann sampling algorithm allows to solve this problem with a complexity which is, typically, of order $N(3/2)$. Here, a factor $N$ is inherent to the problem, and implied by the Shannon bound on the average ...

05A15 ; 05A05 ; 05A18 ; 05C30

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Research talks

Analysis of algorithms in noisy high-dimensional probabilistic problems poses many current challenges. In a subclass of these problems the corresponding challenges can be overcome with the help of a method coming from statistical mechanics. I will review some of the related recent work together with progress on rigorous justification of the corresponding results.

68T05 ; 62P35 ; 68W25

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 686 p.
ISBN 979-10-699-0947-2

Localisation : Ouvrage RdC (ALGO)

calcul formel # calculabilité # complexité # algorithme efficace # factorisation de polynômes # algorithmique des systèmes polynomiaux # sommation # intégration définie

11Yxx ; 11Y16 ; 65Yxx ; 65Y20 ; 68Q25 ; 90C60

... Lire [+]

Z